Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Remise en eau de l'ancien Bras de la Mayenne

Publié le -

Environnement

La création de la 3e voie sur le Contournement Nord d’Angers (A11) comprend le doublement du viaduc de la Maine. Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de compensation écologique du projet, VINCI Autoroutes prévoit la restauration de l’ancien Bras de la Mayenne, au pied du viaduc.
Le projet de restauration de ce bras mort en boire de la Maine[1] a été établi en collaboration avec les écologues du projet, le service Rivière du Département de Maine-et-Loire, la Fédération de pêche de Maine-et-Loire ainsi qu’avec le service GEMAPI[2] d’Angers Loire Métropole, avec qui une convention de gestion a été signée.
Actuellement, la boire est en eau uniquement lorsque la Maine monte. L’objectif de la restauration de l’ancien bras de la Mayenne est de retravailler les pentes et le terrain pour améliorer son fonctionnement hydraulique et créer une frayère à brochets fonctionnelle.
Le bon fonctionnement du bras de la Mayenne contribuera à la dépollution des eaux par filtrage naturel de la terre et participera à la régulation des inondations ainsi qu’à la reproduction des poissons. Plus largement, l’aménagement d’une zone de prairie humide bénéficiera à plusieurs espèces protégées locales telles que le brochet, les oiseaux des milieux aquatiques et humides (Martin pêcheur d’Europe, Milan noir et Mouette mélanocéphale), ainsi qu’à la flore des rives de la Maine (Inule des fleuves et Pulicaire vulgaire).
VINCI Autoroutes, acteur responsable au service du territoire, attache une grande importance à la préservation de la biodiversité et à la protection de la ressource en eau.

[1]Une boire est un nom commun régional ligérien utilisé dans les régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire, qui décrit un bras mort de la Loire, souvent ensablé ou envasé, remis en eau l'hiver au moment d'une crue.
[2] GEMAPI : Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations

©Unsplash